contact@polemicrotechniques.fr
+33 (0)3 81 40 47 55
Devenir membre S'abonner

Publié le 09/11/2017

Le projet MiMédI : les Microtechniques boostent l’innovation dans les médicaments

Le projet collaboratif MiMédI – Microtechniques pour les Médicaments Innovants – s’inscrit dans le cadre du programme de spécialisation intelligente (RIS3) d’un coût total de 13,6 M€ et financé à hauteur de 75 % par les fonds FEDER.

Les médicaments innovants (MédI) ont récemment été développés afin de proposer de nouvelles solutions de traitement pour les patients en impasse thérapeutique.  La fabrication de ces MédI nécessite de mettre en œuvre des technologies complexes dans un environnement maîtrisé de type salle blanche. Comme les produits industriels, leur gamme de production représente un coût significatif pour une bonne partie à cause de l’infrastructure complexe nécessaire ainsi que de la complexité de la « ligne » de production à mettre en place.

C’est là que le projet MiMédI intervient, en permettant d’associer des compétences en microtechniques à celle de la production de ces médicaments de demain.

Associant 10 partenaires (6 entreprises privées, 3 partenaires académiques et un organisme de transfert), ce projet d’envergure s’articule autour de deux points de vue complémentaires visant :

  • Le développement de méthodes innovantes de production (point de vue process), qui consistera à valider un bio-réacteur modulaire intégrant différents modules représentant les différentes étapes de production du Médi, une sorte de salle blanche autonome pouvant s’adapter à tout type de laboratoire. La validation de ce bio-réacteur permettra de limiter les coûts de fabrication et d’être au plus près du patient.
  • La mise sur le marché de médicaments innovants issus du « vivant » (cellules médicaments) permettant des perspectives et des stratégies nouvelles de traitement en alternative ou en complément aux traitements par voie chimique (point de vue produit).

En parallèle, la production, la qualification et l’évaluation de ces MédI dans des indications thérapeutiques (certains cancers et maladies inflammatoires) chez une population précise de patients seront réalisées. De plus, chaque objectif sera concrétisé par un démonstrateur construit autour de fonctions élémentaires étudiées et mises au point dans différents travaux techniques.

Les apports de ce projet seront donc nombreux avec notamment :

  • la possibilité de revoir et de simplifier la gamme de production grâce aux nombreux apports technologiques et conceptuels
  • l’optimisation de la fabrication des MédI par l’apport des microtechniques pour réduire les coûts de fabrication et augmenter le nombre et l’accès de ces stratégies thérapeutiques aux phases d’évaluation chez l’homme.

Ces développements permettront à terme de faciliter la mise sur le marché des médicaments innovants afin de lutter contre les problèmes de santé publique tels que le cancer, l’inflammation ou la réparation tissulaire.

 

Plus d’informations sur Ilsa, porteur du projet MiMédI : Nos membres à l’honneur : Ilsa coordinateur du projet MiMédI