contact@polemicrotechniques.fr
+33 (0)3 81 40 47 55
Devenir membre Inscription newsletter

Publié le 11/06/2020

Diamatec : l’outilleur diamant 4.0 au plus près de ses clients

"En reprenant l’entreprise Diamatec en 2017, Jérôme Thevenot a trouvé une perle rare qu’il s’efforce de développer. Preuve en est avec 5 récentes embauches portant l’effectif à 18 et un chiffre d’affaire en hausse de 15%. "
Nous sommes allés découvrir l'équipe et les produits de cet outilleur diamant franc-comtois.

En reprenant l’entreprise Diamatec en 2017, Jérôme Thevenot a trouvé une perle rare qu’il s’efforce de développer. Preuve en est avec 5 récentes embauches portant l’effectif à 18 et un chiffre d’affaire en hausse de 15%.

Si l’entreprise réussit si bien, c’est que le projet a été murement réfléchi. Après un premier parcours d’ingénieur centralien en urbanisme puis des années passées à conseiller les entreprises dans le cadre du développement économique à Montbéliard et à son compte, Jérome Thevenot est prêt à franchir le pas. Pendant 5 ans, il cherche LA bonne entreprise, avec des critères bien précis en tête :

  • des produits propres, pour que le destin de l’entreprise ne soit pas dicté par toute une chaîne d’acteurs,
  • une capacité d’innovation forte pour pouvoir évoluer et s’adapter au marché,
  • un fort potentiel à l’export, pour faire connaître le savoir-faire français et garder un lien avec les langues qu’il affectionne, lui qui parle anglais, espagnol et italien.

Objectif rempli à 200% lorsqu’il découvre l’entreprise Diamatec sur le salon Haute-Saône Terre d’Industrie. Il y rencontre l’ancien dirigeant Thierry Vrillacq qui souhaite passer le relais. Les montres se synchronisent : en moins de 6 mois, le transfert est bouclé. Petit bonus, en s’attachant à cette entreprise installée à Oiselay, c’est un retour aux sources bienvenu qui s’opère pour ce franc-comtois d’origine de Marnay, où il réside à nouveau !

A la tête de Diamatec depuis près de trois ans, Jérome Thevenot nous la présente avec passion. L’entreprise développe, produit et commercialise une gamme complète de meules diamant, CBN (Borazon) et autres outillages diamantés comme des disques à tronçonner, des limes, des forêts, et propose également tout le nécessaire à l’entretien des outils : pierres d’avivage, dresseurs diamant…

Ici on part de la matière brute pour fabriquer de A à Z des outils diamant de précision. En partant d’une poudre métallique très fine mélangée et chauffée avec le diamant, l’entreprise obtient des outils très durs et très précis. Les recettes sont secrètes et en constante évolution ; un vrai cabinet d’alchimiste puisqu’une part de mystère demeure dans ce processus complexe de frittage.

Il faut dire que dans le secteur des outils diamants, on ne sait pas encore modéliser scientifiquement les réactions à 100%. Un secret que Jérome Thevenot compte bien percer en engageant pendant 3 ans un ingénieur en thèse CIFRE issu de l’UTBM afin d’améliorer encore les techniques de l’entreprise. Une façon pour Diamatec de rester à la pointe et de continuer à se démarquer de ses plus grands concurrents, à l’instar de St Gobain, 3M ou Tyrolit.

Se distinguer, Diamatec le fait déjà en proposant de vrais produits sur-mesure à ses clients. Soucieuse de son impact environnemental et de la satisfaction de ses clients, l’entreprise a fait le pari de proposer le meilleur rapport qualité / prix sur la durée de vie de l’outil. Pour cela, elle favorise la retaille des anciennes meules, à des prix compétitifs ; et ce même sur les outils concurrents. 

Et s’il y a une chose qui permet à cet outilleur diamant franc-comtois de satisfaire ses clients, c’est sa mémoire d’éléphant. Avec plus de 120.000 fabrications numérisées au cours du temps, Diamatec a bien compris tout l’enjeu du big data et de l’industrie du futur. A partir du numéro unique de la pièce, l’entreprise peut fabriquer à nouveau n’importe quel produit. Cette base de données lui a déjà permis de « sauver » des entreprises, qui n’ont pas toujours elles-mêmes l’historique de leurs commandes. D’autant plus vite que l’entreprise travaille en flux tendu : un véritable défi que Diamatec s’impose à elle-même pour livrer en 2 ou 3 semaines, contre 6 à 8 chez ses concurrents. De plus, DIAMATEC propose à ses clients de s’organiser pour conserver pour eux une pièce de sécurité en avance et la livrer en juste à temps quand ils en ont besoin…

Autant de services rendus aux clients qui traduisent bien l’état d’esprit de Jérome Thevenot et de son équipe pour qui le relationnel reste primordial. C’est bien avec l’envie de nouer de véritables partenariats industriels qu’ils apportent de plus en plus de services à leurs clients.

Cela se traduit par de l’écoute pour anticiper les problèmes, comprendre les besoins non formulés, permettre au client de tenir ses délais en restant réactif… Par de l’innovation également pour s’adapter au plus près des besoins. Actuellement l’entreprise réalise par exemple des tests autour de l’impression 3D pour trouver l’outil le plus adapté aux produits en céramique, qui font leur apparition dans le secteur dentaire.

Ainsi Diamatec propose des solutions de niche adaptées à chaque besoin, en tenant compte des spécificités des différents secteurs d’applications. Or les besoins sont variés : lunetterie, industrie mécanique, alimentaire, biomédical, aéronautique et aérospatial, tous ces secteurs s’équipent en outils diamant et la liste est loin d’être exhaustive.

En lunetterie, Diamatec fournit déjà dans le monde entier, avec une forte présence en Europe et Amérique latine. Pour les autres secteurs, l’équipe souhaite prendre le temps de poser ses jalons et de se faire connaître, en vue de réaliser 25% de son CA à l’étranger à l’horizon 2022.

Jérome Thevenot en est convaincu, le savoir-faire français et notamment franc-comtois gagne à être connu. Avec son passé en horlogerie, en lunetterie et plus largement en micro-mécanique, la région Bourgogne-Franche-Comté propose une concentration unique en France, y compris d’outilleurs diamant avec des savoir-faire rares !

En savoir plus

DIAMATEC

Actualités

Diamatec : l’outilleur diamant 4.0 au plus près de ses clients

AXE SYSTEMS partenaire de la télémédecine avec AdEchoTech

02/03/2021

La télé-échographie une pratique de bon sens face au défi que représente la lutte contre le virus covid-19.

En savoir +
Diamatec : l’outilleur diamant 4.0 au plus près de ses clients

AXE SYSTEMS partenaire de l’innovation avec Robocath

02/03/2021

Robocath réalise avec succès les premières angioplasties robotiques en Allemagne avec R-One

En savoir +
Diamatec : l’outilleur diamant 4.0 au plus près de ses clients

Accompagner le Cameroun et les pays d’Afrique centrale à accéder plus aisément aux outils les plus avancés d’IA en matière d’IRM cardiaque

01/03/2021

Glem Solutions Cameroun qui se veut un acteur majeur de la modernisation du parc médical d’Afrique centrale, s’associe avec la société CASIS pour renforcer la précision du diagnostic cardiaque des radiologues par analyse d’IRM. Elle s’inscrit également dans le cadre de la prévention et du traitement des pathologies cardiaques comme l’insuffisance cardiaque, cause fréquente de décès en Afrique.

En savoir +
Diamatec : l’outilleur diamant 4.0 au plus près de ses clients

French Bioproduction Tour : Les pôles de compétitivité et les clusters en santé se mobilisent pour relever le défi de la bioproduction et faire de la France un leader européen

01/03/2021

Le premier Tour de France 2.0 dédié à la bioproduction, co-organisé par 12 pôles de compétitivité et clusters afin de promouvoir les forces et les spécificités des territoires en vue d’être plus compétitifs à l’international vient d’être lancé.

En savoir +
Diamatec : l’outilleur diamant 4.0 au plus près de ses clients

RD-Biotech : une nouvelle entreprise bisontine lauréate de l’appel à projet « France Relance »

16/02/2021

En lien avec l'appel à projet Plan de relance pour l’industrie- Secteurs stratégiques.

En savoir +
Diamatec : l’outilleur diamant 4.0 au plus près de ses clients

Appel à projet ASTRID

11/02/2021

ASTRID vise à soutenir des projets à caractère fortement exploratoire et innovant, pour une durée de 18 à 36 mois. Le montant maximum de l’aide allouée est limité à 300 k€. La nature des travaux de recherches est spécifiquement duale (retombées éventuelles à la fois civiles et militaires). 

En savoir +
Diamatec : l’outilleur diamant 4.0 au plus près de ses clients

Baudry étend sa gamme de produits

01/02/2021

Le spécialiste des emballages de protection et de présentation pour des matériels techniques est à l’écoute des besoins de ses clients et leur propose des produits toujours plus innovants.

En savoir +
Diamatec : l’outilleur diamant 4.0 au plus près de ses clients

Formation Nexialist

20/01/2021

Notre adhérent Nexialist a mis en place une formation à distance sur le Règlement (UE) 2017/745 découpée en 12 modules de 2 heures pour vous permettre d’appréhender et comprendre les exigences de ce texte qui entrera en application à partir du 26 mai prochain

En savoir +
Voir toutes les actualités