….La start-up Miravas, fondée à Besançon en 2015, entend accélérer cette année la commercialisation en France et à l’export de sa solution de traitement thermique des varices en ambulatoire. Elle ouvre son capital à des partenaires industriels.

La jeune pousse Miravas atteindra-t-elle l’équilibre cette année ? C’est l’ambition de Nicolas Rauber, son cofondateur, qui propose une nouvelle version, plus performante, de sa solution de traitement thermique des varices en ambulatoire, lancée en juillet 2016. Son premier produit, la Vbox, utilisait la technique de la vapeur d’eau. Son second, la Vbox Hybrid y ajoute celle de la radiofréquence. « C’est le seul produit sur le marché qui combine les deux techniques thermiques », explique Nicolas Rauber. L’intérêt ? Traiter les veines tributaires grâce à la première, et la grande veine saphène grâce à la seconde. Le tout en ambulatoire, ce qui permet à la fois d’améliorer le confort du patient et de réduire les coûts. « Nous avons aussi ajouté cette technique de traitement par radiofréquence car elle est prise en charge par l’Assurance-maladie », souligne l’entrepreneur….