contact@polemicrotechniques.fr
+33 (0)3 81 40 47 55
Devenir membre S'abonner

Publié le 22/11/2018

Retour sur la Matinée Propriété Industrielle

Temis, BGE et le Pôle des Microtechniques a organisé une matinée de travail, accueillant plus de 25 personnes.

Dans le cadre des petits déjeuners Temis et BGE, le Pôle des Microtechniques a organisé une matinée de travail, accueillant plus de 25 personnes, composée en 2 parties sur la propriété intellectuelle. Cette manifestation a été mise en place avec le soutien de l’INPI Bourgogne-Franche-Comté et deux cabinets de conseils en propriété intellectuelle : Jurispatent et Alter Alia. Son objectif est de montrer comment l’exploitation des brevets est une source de veille technologique indispensable à la stratégie de l’entreprise. C’est un levier important d’innovation et de créativité.
La première partie a été dédiée à une présentation générale des brevets par les interventions de l’INPI et des deux cabinets spécialisés en expliquant quelles sont les raisons d’un dépôt de brevet. Cela permet entre autre, la sécurisation de l’innovation, le partage de la connaissance, de détenir un outil juridique… La manière d’utiliser les bases de données de brevets a été présentée pour faire de la veille concurrentielle, une recherche d’antériorité, connaître la liberté d’exploitation d’un brevet déposé… A la suite une démonstration très opérationnelle a été faite sur une base données de brevets dédiés, en montrant les différents types de recherche par mots clés, notamment, pour trouver des données technologiques, techniques et marchés du produits ou procédés déposés.
La seconde partie a permis de montrer très concrètement comment une cartographie des brevets, sous la forme d’un diagnostic, permet le développement de son entreprise face à ses concurrents. L’INPI a présenté une étude de cas sur les dispositifs de diagnostic des maladies cardiovasculaires, pour analyser de gros volumes d’informations et pouvoir en retirer une information stratégique tant sur l’évolution des technologies dans son secteur que des axes de développements de ses concurrents par exemple.