contact@polemicrotechniques.fr
+33 (0)3 81 40 47 55
Devenir membre S'abonner

OTTU

2013

Présentation

Le projet OTTU entend développer un système de stérilisation féminine réversible, sous la forme d’implants placés dans les trompes de Fallope et empêchant grâce à un blocage mécanique le passage des gamètes. Le dispositif sera implanté et retiré grâce à un ancillaire faiblement invasif utilisant les voies naturelles. L'installation des implants se fera en ambulatoire, en quelques minutes et sans anesthésie générale. La réversibilité du dispositif sera immédiate après le retrait de l’implant. Le dispositif OTTU n’a pas d’équivalent à l’heure actuelle. Les dispositifs de stérilisation tels que Essure® ou la ligaturation des trompes sont considérées comme irréversibles et les dispositifs intra-utérins ou stérilets sont des contragestifs qui peuvent provoquer des effets secondaires (douleurs) et présentent des risques de grossesse extra-utérines non négligeables. OTTU se positionne comme alternative à une méthode usuelle de stérilisation et devient une possibilité de méthode de contraception longue durée, efficace, sans contraintes et sans incidence sur le corps des femmes. Des premiers travaux dans le domaine ont vérifié la faisabilité de l'implant et la possibilité de le miniaturiser, la réversibilité est à présent à démontrer.

Porteurs

Aspide Médical (42)

Partenaires

Statice (25), Cisteo Médical (25), Rescoll (69), Université Montpellier 1 - Département Biopolymères Artificiels (34)

Chiffres

Date de démarrage : 01/09/2013

Budget total : 3 300 000, 00 €

Domaine d'application

Santé

Nos adhérents impliqués dans le projet

CISTEO MEDICAL
STATICE

Découvrez les projets labellisés par le Pôle

CO2Dim

2012

Depuis les années 80, la recherche sur les Systèmes Micro-Electro-Mécaniques (MEMS) s’est focalisée sur les verrous scientifiques et technologiques du procédé de fabrication...

En savoir +

MICRO FAB

2006

Le projet vise à développer les technologies de LIGA UV et de gravure ionique profonde (DRIE) sur silicium, afin de réaliser des pièces micromécaniques.

En savoir +

C-MUMS

2012

Un projet qui vise à aller vers la commande des microrobots et microactionneurs piézoélectriques à multiples degrés de libertés (donc multivariables) complètement embarqués...

En savoir +